seefeld in tyrolvoyage en autriche en 2007
Programme TV

Campingcar Loisirs et Bricolage





Coffre sous chassis sur Laïka Ecovip2

Aménagement d'un coffre sous chassis sur Laïka Ecovip2.
très belle réalisation de Jean Paul
( 15/07/2006 )

Le Laïka Ecovip2 monté sur Ford est une merveille pleine de ressources ignorées, je veux dire de possibilités de bricolages et d'améliorations.

Le porteur Ford est haut sur pattes, propulsion arrière ce qui est un avantage puisqu'il a un jumelage dont j'ai déj à vanté les mérites. C'est une motorisation 2.5 litres de cylindrée avec évidemment turbo et direction assistée. Pas un foudre de guerre mais robuste, peu gourmand , je tourne autour de 11.5 l / 100 km . C'est bien pour un véhicule de 7 mètres de long et de 3.5 tonnes.

Chut.... il ne faut pas dire qu'avec ce gabarit on est toujours en surpoids, ça finirait par se savoir. Et pourtant, je ne charge jamaisénormément. Mais il faut bien loger la table de camping, les 2 ou 3 parasols, le tapis de sol extérieur, les douches solaires, le barbecue, l'arrosoir, les shorts, les chapeaux, les bouées, les matelas et le bateau gonflables, le cobaye de mes filles, les livres, les crayons de couleur et les albums, les coquillages, les seaux , les pelles les râteaux (en plastique), les chaises de camping, les tuyaux, alouette.... Vous connaissez la chanson, quatre fois rien, mais impossible de loger tout ça à l'intérieur, m ême à l'intérieur d'un Ecovip2.

Il y a bien un coffre d'origine, mais il est bien vite plein. L'Ecovip2 a bien aussi une super galerie de toit ou on logerait facilement unéléphant ou deux. Des petits bien sûr. Mais d'abord je n'ai pas d'éléphants chez moi, mon balcon est trop petit et de toute façon ça ferait des dégâts sur un camping. Et puis pour les monter sur le toit et les descendre....pfff.... Bref, je n'y met pas d'éléphant mais j'y loge tout le barda de la famille qui ne tient pas ailleurs. Je ne croyais pas que ça pouvait faire aussiépais....

Ca me rappelle presque les galeries de mes 504 à l'époque ou je descendais en Afrique via la traversée du Sahara : le réfrigérateur sur la cuisinière à côté du congélateur , la mobylette dans l'armoire à glace, les boites de conserve, les jerricanes d'eau et d'essence, etc...

La galerie de la 504 n'est pas très haute. Mais sur l'Ecovip2, quelle corvée au départ pour hisser et arrimer tout ça assez solidement avec 50 mètres (au moins!!) de sandows de façon à ne pas perdre les parasols à Chambéry, la table de camping dans le tunnel du Mont Blanc (j'aurais l'air malin!), les chaises de camping à Milan, le barbecue à Parme, le cobaye à Bologne et le reste à Rimini, Ancône ou Pescara (va donc savoir!)dans un grand bruit de fin du monde !

Et quelle corvée au bout du voyage pour décharger tout ce que je n'ai pas encore perdu.... Je ne parle pas du cauchemar que devient l'itinérant dans ces conditions....

J'ai cherché des solutions. Remorque? En cas de nécessité de demi-tour ou marche arrière, pas facile. Et puis sur un châssis rallongé, la facture de l'attelage, est, elle aussi, rallongée d'autant et peu en rapport avec mes moyens financiers.

Ces derniers temps mes voisins m'observaient derrière leurs rideaux. Ils me prenaient pour un allumé. Ils me trouvaient un comportement bizarre. Je me couchais par terre sur le dos et je me glissais sous mon camping car . J'y restais quelquefois jusqu' à un bon quart d'heure. Ca se renouvelait tous les week-ends , plusieurs fois par dimanche.

Il ont craint la crise finale de délirium trèsépais le jour ou ils m'ont vu attaquer la jupe de mon engin à la perceuse et à la scie à métaux. Bien sûr je ne leur avais dit que j'étais plus malin qu'eux, ils ne m'auraient pas cru. coffre jean paul 1

Après avoir longuement réfléchi et soigneusement inspecté les dessous mon engin, je m'étais aperçu qu'il y avait un vaste espace libre sous le chassis. Et qu'avec une peu d'adresse et de patience on pouvait l'exploiter pour y loger un , voire deux, coffres supplémentaires.

C'est pour ça que je passais souvent dessous, ça fait longtemps que je mijotais mon bricolage et que je réfléchissais comment m'y prendre. Il ne s'agit pas de se rater quand on prévoit de découper un morceau de la carrosserie de son capital sur roue. Le garant de nos vacances en liberté. La joie de mes filles. Mes fifilles à moi!

Je dois quand m ême avouer, qu'il y a deux ans, j'en avais déj à aménagé un coffre, côté chauffeur, à côté du réservoir de gasoil. C'était le premier. Il me rendait d'énormes services mais je ne le trouvais ni parfait, ni suffisant. Peut mieux faire.

coffre jean paul 2 La soute côté gauche réalisée il y a 2 ans qui a déj à rendu bien des services. On peut voir le système de fermeture maison. La petite trappe existait d'origine. C'est à partir de cette trappe que j'ai imaginé le système de fermeture.

Le second je voulais le loger de l'autre côté du châssis, derrière le passager. Mais il y avait la roue de secours. J'ai décidé de l'enlever et de la passer sur le toit. Ca sera le seul objet que je mettrai désormais sur le toit. De plus elle est inutile, je ne change jamais moi-m ême une roue sur ce véhicule. Trop gros, trop dangereux. J'ai une assurance en conséquence.

J'ai donc sorti la roue de secours et démonté le mécanisme. C'est facile, il y a quatre boulons qui le fixent au châssis. Une fois les boulons ôtés j'aiété obligé de tordre avec une pince la tôle de fixation qui fait un crochet par-dessus le châssis parce que ça ne passait pas entre le châssis et le plancher au dessus. J'ai tordu, j'ai un peu forcé, et c'est venu. Ouf, unénorme espace libéré.....

Glissé sous la cellule, je tiens assis sans avoir à me casser les reins, ça facilite le travail. La poutre du châssis forme un petit retour de métal sur toute sa longueur (l à ou aété pratiquée la soudureélectrique) qui me permet d'y reposer une lambourde de bois de 20 mil d'épaisseur qui servira à soutenir la paroi du coffre et l'emp êcher de glisser. Sous ce retour de métal de la poutre du châssis, je décide de fixer une autre lambourde en boisépaisseur 20 mil . Je la fixerai à l'aide des trous existants déj à dans la poutre du châssis. Dans ces trous, je vais passer des chevilles métalliques pour matériaux creux. Ensuite, à l'aide des vis des chevilles, je visserai sur la lambourde (ainsi solidarisée au châssis) la paroi du coffre opposée à la porte (A sur le schéma). Je mettrai aussi des patteséquerres fixées en haut au plancher de la cellule . La fixation sera très solide. Les parois du coffre seront en contre plaqué marine de 10 mil. C'est suffisant.

J'avais fait descendre le premier coffre à 28 cm du sol. Ca s'est avéré sans problème vu que le réservoir de gasoil descend quelques centimètres plus bas, le pot d'échappement aussi.. J'ai donc repris la m ême hauteur pour le second. coffre jean paul 3

Mon premier travail aété de tailler des gabarits en carton les plus précis possibles. Comme de toutes façon on taille très largement m ême en essayant de faire au mieux, ça laisse de la marge pour les ajustages car ça n'est pas très précis.

J'ai commencé par découper le morceau A celui qui serait fixé au châssis . Les 2 encoches sont faites pour passer leséquerres métalliques soudées au châssis sur lesquelles se prennent les gros boulons d'arrimage de la cellule.

Au dos de la pièce A j'ai prévu la fixation principale: les deux lambourdes K et L sur toute la longueur. La première lambourde K vissée au panneau A reposera simplement sur le téton du châssis. La seconde, L sera celle fixée au châssis au moyen de chevilles métalliques pour matériaux creux par les quelques trous d'origines déj à existants et A sera donc vissé sur L.

Ainsi , après serrage des vis des chevilles, le panneau A deviendra solidaire du châssis, d'autant plus que j'ai l'intention de consolider le tout par deséquerres vissées sur le panneau et le plancher de la cellule. J'ai aussitôt vissé solidement la lambourde K à sa place définitive au dos du panneau A.

Comme mon coffre descend plus bas que la jupe alu, je ne pouvais pas le tailler au carré comme une vulgaire caisse à savon. Cela se serait vu et aurait fait très moche. J'ai donc décidé (comme le précédent ) de le tailler en biais (panneau G) . Une fois peint en gris, couleur de la jupe alu, on ne le remarque plus. Il faut être connaisseur du Laïka ou cambrioleur pour voir qu' à cet endroit il y a un coffre.

J'ai donc taillé le panneau B du plancher du coffre aux dimensions tenant compte de ce biais. Très facile.

Ensuite j'ai taillé C et D qui font un décroché autour des boulons de fixation des lames de suspension. Puis j'ai taillé les côtés: E et F . Ca c'est un peu plus difficile, car il faut les adapter (approximativement) à la forme galbée de la jupe alu. Ca demande de l'ajustage, du fignolage progressif. Mais ça n'est pas critique et le contre plaqué est facile à travailler, avec une bâtarde si nécessaire.

coffre jean paul 4 Comme le fond Bétait taillé sans tenir compte du décrochage C-D , j'ai assemblé le tout sur mon balcon ( A-C-D-E-F) avec des vis à bois adéquates (il faut faire des pré perçages avec une petite mèche de 1 ou1.5 si on veut faire du travail soigné) et j'ai vissé le fond B sur le tout sans serrer les vis. J'ai tracé lesépaisseurs du contreplaqué sur B au crayon et après un nouveau démontage, j'ai retaillé à la scie sauteuse ce quiétait en trop sur B à l'emplacement du décrochage. Ainsi j'ai obtenu le fond définitif.

A ce stade rien n'est collé et les vis à bois ne sont pas serrées. Le biais n'est pas découpé non plus.

J'ai ensuite ramené le tout au CC pour l'essayer. A ce stade les vis sont démontables, il ne faut surtout pas les serrer, aucun collage n'est fait.

J'ai fait le montage de tous éléments. Vu la configuration du châssis et de la jupe en alu je savais que je pouvais coller et solidariser A et B avant le montage et fixer les 8 cornières Q qui le solidariseraient par vissage au plafond .

J'avais prévu de fixer F seulement par la suite, je n'avais d'ailleurs pas le choix, il ne pouvait pas rentrer en m ême temps que A-B vu la configuration. Et comme je ne voulais pas mettre de cornières à l'intérieur du coffre pour ce morceau, j'ai prolongé A plus avant pour pouvoir poser les cornières à l'extérieur, derrière le siège passager. J'avais pris garde de vérifier que je pourrais y passer un tournevis.

Le pré montage m'a permis de constater que je pouvais solidariser E et D mais que le morceau C devait être solidarisé avec A et surtout pas avec E-D, sinon je n'aurais pas pu serrer par derrière les vis solidarisant C à A (manque de place) .

Un peu compliqué à comprendre sur le papier, mais on quand on fait l'exercice, on pige vite. J'ai aussi pu m'apercevoir que le câble de mise électrique au châssis (masse) passait au dessus de D et qu'ilétait trop court pour s'intégrer dans mon montage. J'ai donc acheté un mètre de tresse bien dimensionnée et j'ai refait cette mise à la masse entre le châssis et le domino à coté du chargeur, dans la cellule, sous un siège de dînette.

Le plan incliné G restait à poser par la suite.

J'ai ramené le tout sur mon balcon et j'ai fait tous les pré perçages manquants. Puis j'ai collé ensemble A-B-C d'une part et E-D d'autre part avec de la colle mastic Pattex néoprène tous matériaux et j'ai serré les vis à bois dans les pré perçages. La prise est très rapide.

coffre jean paul5



La jupe avant découpage. J'ai posé de l'adhésif pour protéger pendant le pointillé à la mèche.

Ensuite j'ai tracé la place de la porte avec un système maison genre fil à plomb .Afin de ne pas dériver au moment de la découpe, j'ai encadré pile mes deux traits de crayon avec de l'adhésif en vue d' être guidé avec précision au moment du découpage.

A ce stade et à ce stade seulement, je me suis résolu à effectuer l'opération la plus stressante: découper la jupe en alu. C'est la seconde fois que je le fais, et je repousse toujours l'opération le plus tard possible. Parce que je sais que c'est un travail difficile, et que le droit à l'erreur n'existe pas.

coffre jean paul 6


Ici on voit la forme de la jupe aluminium

Attention, si vous voulez faire la m ême chose sur votre Ecovip2, il y a un truc. La jupe alu est en deux parties, solidarisée à la cabine par un jonc alu dans le haut. Ce jonc en une seule longueur est indémontable, il parcourt toute la longueur de la jupe alu. Or pour découper la partie destinée à devenir la porte, il faut enlever ce jonc sur la partie qui sera le haut de la porte. J'ai essayé de découper à la meuleuse. Impossible, ça dérape, on fait du sale boulot.

Il n'y a qu'une solution. Une solution désagréable: on est obligé de faire à la perceuse avec une petite mèche de 3 maxi des trous jointifs, comme on ferait pour un timbre poste. Pour cela on voit sur les photos que j'ai protégé avec de l'adhésif pouréviter les ravages d'éventuels dérapages. C'est ce que j'ai fait , et il n'y a aucune autre solution.

coffre jean paul 6


Le pointillé à la mèche. L'adhésif de protection aété décollé. Il ne reste plus qu'a découper au burin....ou au tournevis!!!

Ensuite il faut découper verticalement . La fois précédente j'avais employé la meuleuse, j'ai fait un travail sans précision qui ne m'a pas satisfait. Et puis elle dérape et on fait des cochonneries.

J'ai acheté une super lame de scie à main, j'ai chaussé un gant de protection.....et j'ai scié à la lame de scie sans son bâti, en commençant par le bas. De toute façon, il n'y a pas d'autre système. Il faut scier un peu plus haut que la porte pour découper l'épaisseur du jonc, sinon on ne peut pas l'enlever.

J'aiétéétonné de la rapidité avec laquelle j'ai scié la jupe alu, bien plus vite, bien plus proprement et avec une précision sans rapport avec le travail de la meuleuse.

Arrivé à ce stade, il me fallait encore découper mon «timbre poste»! Impossible de trouver un burin suffisamment fin. Alors j'ai découpé avec un marteau et un tourne vis plat en guise de burin. L'alu se découpe facilement. Et le morceau de jupe destiné à devenir la porte est tombé! Ouf .

coffre jean paul 8

La partie qui deviendra la porte est extraite, il faut alors poser leséléments en contre plaqué

J'ai alors procédé sur mon balcon à la peinture des parties externes du contre plaqué. Deux couches de peinture acrylique, en prenant le soin de mettre du papier adhésif l à ou je prévoyais de mettre de la colle, vu qu'il faut coller sur le bois et pas sur la peinture. J'ai aussi posé leséquerres de fixation Q qui allaient solidariser le tout sous le plancher de la cabine.

Une fois sec, j'ai ramené le tout au camping car. J'ai fixé la lambourde L au châssis avec les chevilles pour matériau creux. Il faut mesurer avec précision où percer la lambourde pour tomber exactement en face du trou de châssis choisi. J'ai serré solidement et définitivement les vis qui entraient dans les chevilles de fixation de la lambourde L destinée à recevoir les vis maintenant le panneau A.

On comprend donc qu'une lambourde (K) est vissée au dos de A et une autre lambourde (L) solidarisée au châssis et A est vissé ensuite solidement sur L. Après coup je me suis dit que j'aurais pu solidariser les deux au châssis. Peu importe, c'est solide malgré tout, surtout avec leséquerres de fixation au plancher (en fait au plafond, vu dans ce sens!).

Puis j'ai mis approximativement en place en premier l'ensemble E-D , et j'ai monté l'ensemble A-B-C , j'ai un peu forcé au marteau le passage de la lambourde K qui entrait en légère force entre la tétine du châssis et le plancher de la cellule , et fixé définitivement A à la lambourde L avec de grosses vis à bois.

Il me restait à coller et visser E-D sur C et sur le fond B. J'ai passé de la colle sur le fond de B qui allait recevoir E-D et sur la tranche de C ou allait être vissé D. Ensuite j'ai positionné et vissé D sur C (déj à solidaire de A) et par-dessous, j'ai serré les vis à bois qui solidarisaient E-D sur B . Ouf!!! Restait plus qu' à mettre de la colle sur deux tranches de F pour le fixer sur A à l'aide deséquerres en bout et par des vis en dessous du fond B.

Rappelons qu' à ce stade les pré perçages des vis avaient déj àété faits et qu'il suffisait de visser à fond pour faire gicler la colle sur les côtés.

Lorsqu'on en est l à, le travail est bien avancé.

coffre jean paul 9

Le plus dur est fait! En dessous, à l'extérieur gauche, on voit leséquerres plastique blanc, on voit aussi malgré la peinture les bandes de renfort en alu qui maintiennent et consolident la partie inclinée.

Ensuite j'ai calculé et retaillé le plan incliné G et je l'ai fixé provisoirement avec des petites pointes, de façon à ce qu'il vienne se reposer sur la partie basse et arrondie de la jupe alu, cette partie qui de par sa forme servira à contenir les charnières. Il faut voir la photo pour comprendre.

J'ai fixé le panneau incliné G par l'intérieur sur E et sur F à l'aide de deux morceaux de cornière alu découpée à la longueur (environ 10 cm). Sur ces morceaux de cornière j'ai percé des trous pour les vis de fixation et j'ai enduit le CP de colle. Ainsi du m ême coup ça assure l'étanchéité. Il faut prendre la précaution de faire une espèce d'entonnoir avec une plus grosse mèche pour y loger la t ête conique de la vis qui disparaît ainsi dans l'épaisseur de la cornière.

J'ai ensuite coupé des bandes d'alu plat (env. 5 cm de long) pour consolider G sur le fond B. J'en ai mis quatre à l'extérieur. J'ai fait la m ême chose à l'intérieur ou j'en ai mis trois, décalées de celles de l'extérieur. Elles sont percées et vissées comme les cornières. Plus un ruban de colle à l'intérieur entre G et B. J'ai mis du «Sans clou ni vis» qui est annoncé pouvoir être utilisé enépaisseur de plusieurs millimètres.

coffre jean paul 10
coffre jean paul 11
coffre jean paul 12
coffre jean paul 13
coffre jean paul 14

Terminé!!! On aperçoit les entrées des deux serrures. La photo a été prise à genoux pour pouvoir apercevoir le bas du coffre. A hauteur d'homme, on ne le remarque pas.


Combien ça m'a coûté? Je ne sais pas, je n'ai pas conservé les notes du magasin de bricolage, mais à vue de nez , grosse moto, disons certainement moins de 150 euros.

L'an prochain, je fais la m ême chose sous la salle de bains, ce qui va du m ême coup mettre hors gel les réservoirs d'eau grise et celui des WC nautiques .

Et qu'on se le dise, mon Ecovip2 n'est pas à vendre!!!!

Matériel: outre le petit matériel classique du bricoleur (marteau, tournevis, pinces, etc..), j'ai utilisé une scie sauteuse sur secteur. Je l'ai achetée une bouchée de pain (moins de 15 euros) et de plus elle est munie d'un petit rayon lumineux rouge à diode qui permet de la guider efficacement sur un tracé rectiligne.

Ne pas oublier une perceuse visseuse dévisseuse. J'ai acheté la mienne au m ême prix que la scie sauteuse avec deux batteries. Il est préférable d'en avoir une sur batterie si comme moi on est obligé d'aller travailler sur le camping car garé 100 mètres plus loin.

J'ai aussi utilisé ma scie à métaux pour scier les petites largeurs de contreplaqué. Ca fait un travail très précis. Il m'a fallu aussi des râpes à bois achetées 3 sous par paquets de 4 ou 5. Bien sûr, elles ne dureront pas longtemps, mais elles sont déj à amorties. En contrepartie j'ai acheté une bâtarde mi-ronde de bonne qualité pour l'alu.

J'ai utilisé du contre plaqué marine (contreplaqué extérieur) de 10 mil d'épaisseur. C'est suffisant. L'épaisseur supérieure est de 18 et c'est trop gros, trop lourd, peuélégant, beaucoup plus cher.

Ne pas oublier les vis à bois, la bande alu et la cornière alu dans tous les magasins de bricolage (m ême dans ceux qui vendent des groupesélectrogènes qui ne fonctionnent pas...!!!! Comprenne qui pourra!) , un pot de peinture acrylique pour l'extérieur, un pinceau, de la colle à bois.

Et selon vos goûts, de la bière ou de l'Evian!!!

Je vous conseille Evian c'est la meilleure eau minérale.

Pour la bière? Voir la page humour je n'y connais rien. Je pourrais vous conseiller seulement sur le Bordeaux! Mais on peut aussi se contenter de limonade, j'ai essayé, ça n'influe pas sur la qualité du travail.

A vous maintenant d'adapter cette idée sur votre véhicule si cela est réalisable. Evidemment sur châssis Alko il ne faut pas espérer réaliser la m ême chose. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre!

Je ne cesse de le dire: vous auriez dû acheter un Laïka sur Ford Transit!!!!


cofrre jean paul 15




Et alors papa ...c'est quand qu'on y va à la plage ?
la charmante petite famille de jean paul

Commentaires :

si vous avez un commentaire à formuler , , je le rajouterais sur la page

emoticon
emoticon

campingcar sympa , bricolage , loisirs créé le 31/01/2002 par rémy , revisité 23/09/15 , hébergé par celeonet statistiques awstats règles de confidentialité