n'oubliez pas le bonjour lors du 1° message et le RE pour les messages suivants cela évitera l'intervention de la modération .
il faut être inscrit pour avoir toutes les fonctionnalités du forum ( dix forums ne sont pas accessibles ) . :D
pour les nouveaux inscrits regardez bien dans votre boîte mail le spam et la corbeille et acceptez les messages du forum .


Infos :
- Un certain nombre d'utilisateurs du forum ignorent que celui-ci , n'est qu'une partie du site, vous y trouverez bon nombre de renseignements et de bricolages divers . les liens sont au dessous .


logo

- MESSAGE NON LUS : messages non lus

- MESSAGES SANS REPONSES : messages sans réponse

- RSS : rss du forum ( utilisez slick rss avec chrome , avec firefox vous avez : Feedbro RSS 30 sujets affichés)

- affichage statistique des : epingle

- 20 sujets actifs récents
- 20 sujets les plus consultés
- 20 sujets avec le plus de réponses
- 20 les utilisateurs les plus actifs
- 20 forums les plus actifs
- 5 derniers utilisateurs enregistrés

- si vous désirez voir des docs sur le site , lorsque vous avez une doc de campingcar , faites la moi parvenir . ( page d'accueil du site "contact" )

- N'oubliez pas de demander votre autocollant , ici

FAQ Panneaux Solaires


uniquement sur panneaux solaires , régulateurs ,.....

Modérateurs : jalibo27, diamant/emeraude, petugue83



Avatar du membre
petugue83
Site Admin
Messages : 16406
Enregistré le : dim. 03 févr., 2008 8:33
prénom : Jean-Pierre
votre campingcar : Florium Wincester
Ville : Six-Fours les Plages
Localisation : Six-Fours Basvar

FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par petugue83 » lun. 24 nov., 2008 15:13

FAQ réalisée par Stephane 81, merci à lui !

liens très utiles:

http://www.campingcar-bricoloisirs.net/panneau.html

http://membres.lycos.fr/cyrilcortizo/
http://www.photowatt.com/
http://www.loisirs-berger.fr
http://perso.wanadoo.fr/energies-nouvel ... camp20.htm
http://www.nouveauxobjets.com/innovations.php
http://www.orbitica.com/solaire/solaire.htm
http://www.surtec.fr/catalog/index.php?cPath=51_52
http://www.energiedouce.com/boutique/liste_rayons.cfm

Utilité du panneau solaire :

Si on se déplace beaucoup , le panneau n'est pas tellement utile, la batterie a le temps de se recharger par contre si vous faites beaucoup de stationnaire et si vous utilisez votre c-car l'hiver cela me parait indispensable. Attention aux qualités de panneaux , polycristallins ou monocristallins , toujours préférer les mono , ils sont beaucoup plus efficaces , si possibles orientables , mais on obtient de très bons résultats même à plat.

Si il y a une zone d'ombre (due à un branche ou autre chose), le panneau charge t il ?:

Même à l’ombre la charge continue certes moins importante, par contre si il y a des feuilles d'arbres collées sur le panneau cela ne charge plus ou très peu car cela court-circuite les cellules entre elles d'où une perte de puissance.

Faut il les brancher en série ou en parallèle ? :

Il faut les placer en // avec les batteries, pour pouvoir additionner leur production en intensité, et non en tension..Pour autant que ceux ci soient prévus pour donner du 12 V.. Une diode je serais tenté de te dire, que n'importe laquelle fera l'affaire, pour autant quelle soit "accordée" pour le courant quelle sera à même de faire passer, de préférence une de technologie "Stochky" qui ne fait chuter le courant que de 0.2 Volt.. contre 0.6/0.8 pour une normale. Il y a cependant un danger de ne pas mettre de régulateur de charge, un panneau donné pour 12 Volts, débite en plein soleil 15 à 18 volts, 22 à 24 à vide... les batteries ne vont pas aimer.

A quoi sert le régulateur, est il indispensable?:

Le régulateur comme son nom l'indique sert à éviter la surcharge de la ou les batteries. il régule sans cesse en fonction du voltage que débite le ou les panneaux.

Fonctionnel la nuit ,placé sous un éclairage public ?:

Une lanterne ne suffira sûrement pas... Mais par ciel fort couvert le jour, je récolte encore entre 10 et 15 Volt...sur les ± 21 V maximum que donne un panneau en plein soleil...

La différence qu'il y a, en matière de rendement, entre un panneau solaire monocrystallins et un panneau solaire polycristallins ?:

il existe 3 sortes:
amorphes, monocristallins et polycristalins
Le monocristalin est le plus performant ( rendement de 15 à17 % ) mais le plus cher.
Le plus répandu est le polycristallin ( celui avec les structures ) et a un rendement de 13 à 15 %

Panneaux solaires monocristallins et polycristallins :

Il s'agit bien d'un monocristallin, c'est sûr, il est bien très uniforme de couleur et très foncé, noir. les poly-cristallins présentant de grosses écailles bleues.
http://pagesperso-orange.fr/energies-no ... camp20.htm

Recharge de batterie principale- panneau solaire :

Voir si sur ton régulateur tu a une sortie batterie porteur . la batterie cellule chargera en premier et celle du porteur après que celle de la cellule soit en charge.

Grêle et panneau solaire :

J'ai déjà été plusieurs fois confronté a des chutes de grêle (grêlons d'environ 6 a 7 mm) sans aucun problème , de façon générale c'est un matériel très résistant mais si possible il faut protéger le panneau.

Pose panneau solaire :

La pose d´un panneau ne pose pas de gros problèmes, il existe des " cadres " spéciaux que l´on colle avec du Sikaflex, sur le toit et qui admet un genre de " garde au sol " du ou des panneaux envers le toit. Important est l´étanchéité pour passer le câble ( silicone ). Il existe un presse-étoupe spécial à cet effet . A l´arrière du panneau est fixée une boîte électrique étanche où sont logées les 2 diodes, ainsi que 2 bornes pour le raccordement du câble allant vers le régulateur solaire.
Avant le montage, mesurer la tension que donne le panneau, en plein soleil cela devrait donner ± 21 Volts. Choisir un panneau d´au moins 75 Wp ( Watt-Peak )
http://www.campingcar-bricoloisirs.net/panneau.html

Branchements panneau solaire :


mon système " le tout en parallèle " sans coupleur quelconque fonctionne depuis 9 années sans aucun problèmes... sans oublier le régulateur panneaux solaires indispensable à mettre entre le ou les panneaux , et la ou les batteries.(Equipement : 2 batteries gel de 75 Ah
http://pagesperso-orange.fr/voyage.camp ... pement.htm

Nettoyage du panneau solaire :

Un panneau solaire doit être nettoyé le plus souvent possible (avant chaque sortie serait parfait).
La poussière influence son rendement de façon non négligeable.(eau + produit vaisselle + raclette de pare brise)

Problème du panneau solaire ou du régulateur :

Je voudrais donc connaître le voltage qu'on doit trouver à la sortie du panneau solaire (55 W) ainsi que le voltage qu'on trouve à la sortie du régulateur vers la batterie. Pour voir si le régulateur fonctionne, faut-il débrancher la batterie.
Le mieux est de déconnecter la batterie. pour les mesures. Un panneau déconnecté du régulateur, en plein rendement , devrait livrer une tension théorique de ± 20 Volts. A la sortie du régulateur aux environ de 13 Volt. Ensuite vérifier la batterie, le mieux est de commencer avec un pèse acide, pour voir son état. Recharger correctement avec un bon chargeur et recontrôler la densité avec le pèse acide.

Panneau solaire & batterie Pb 95 Ah :

Je viens de changer de batterie cellule, la neuve est une 95 Ah au plomb, convient-elle pour la coupler avec un panneau solaire de 75 W
aucune incidence de la capacité batterie sur la puissance panneau solaire
le panneau débite et les batteries se remplissent, plus il y a de débit (watts) plus les batteries se remplissent vite, en général en été les batteries sont pleines à midi et le panneau rattrape toute consommation normale sans toucher à la réserve batterie.Cependant il vaut mieux
avoir un 50W et 2 batteries de 100AH qu'un 100W et une seule batterie
de 100AH c'est simplement une question de quantité d'électricité permettant pour ceux qui ont des convertisseurs et des appareils gourmands de ne pas "affaiblir" leur batterie en la déchargeant exagérément quand le panneau ne charge plus...

Qui peut me dire ce qu'est un panneau solaire bi-module :

En fait bi-module veut simplement dire que le panneau est constitué de "2 panneaux entrelacés".
Une feuille qui se pose sur le panneau laissera une moitié du panneau en fonctionnement. Sur un panneau classique, un assombrissement d'une seule cellule empêche toute production d'électricité.

Vérifier le débit d’un panneau solaire :

Je n'arrive pas à déterminer si c'est le panneau ou le régulateur qui est en cause.
Quelqu'un connait-il une méthode de test simple d'un système solaire?
Pour tester un panneau solaire il faut déconnecter le panneau du régulateur.
En plein rendement, le panneau débite ± 21 Volts, mais même sans soleil, le panneau débite encore une tension. Si la mesure ne donne rien, soit qu´une des 2 diodes est défectueuse ou qu’il y a une rupture dans une des 36 cellules, ce qui n´est pas réparable. Les 2 diodes sont logées dans la boîte de dérivation. Si la tension est présente, raccorder le panneau et débrancher le régulateur de la batterie et contrôler si une tension de ± 14 V sort du régulateur...

Pourquoi 21 volts en sortie du PS :

un panneau solaire est composé de 36 cellules au silicium p.ex.
Chaque cellule se comporte telle une diode au silicium: 0,6 V or 36 cellules multiplié par 0,6 donnent 21,6 Volt maximum qu´un panneau peut débiter.

Schéma branchement centrale CBE P262-2 :


http://abnice.free.fr/Telechargement/R% ... %20CBE.pdf

Acheter un panneau solaire :

http://www.narbonneaccessoires.fr/bouti ... Path=59_79
http://shop.ebay.fr/i.html?_nkw=panneau ... rom=&_ipg=
http://www.elecdif.com/
http://www.surtec.fr/catalog/panneau-so ... 97ab2a2f49

Lorsque que je mets en route le moteur la charge du panneau solaire s'arrête :

C'est exact et c'est normal mais pas de sécurité
Explications : Une batterie moteur en fonctionnement est à 14,2 Volts après un coup de démarreur elle se recharge à plus de 30 A puis moins après 10 mn. En plus est ponctionnée par la batterie cellule Selon l'état de celle ci 5/10 A mais aussi à 14,2v. Par la dessus une charge de panneau solaire serait minime et inutile c'est pourquoi le régulateur du panneau solaire est réglé à environ 13, 8 V et donc comme il détecte une batterie à 14,2 V il se met en attente (stand-by).A un arrêt en plein soleil selon trajet court ou long dès que la batterie cellule descend sous 13,8 v le panneau reprend sa charge . Trajet court à fond pour finir de remplir la batterie .Trajet long en clignotant pour maintenir 13,8 V.

Débit de 9v à 10v à la sortie du panneau :

J'ai démonté et j'ai constaté: La diode (1 seule diode sur mon panneau) était "cuite" par le soleil et occasionnait un mauvais contact; il me reste à en trouver une et à la remplacer. Le rôle de la diode est d'éviter les courants inverses dans le panneau , faire attention à la monter dans le même sens que celle d'origine.

Chargeur CBE :


Nous ne comprenons pas ce qui signifie le voyant : rouge = 11.8 V (ou empty donc vide), jaune = 12.3 V, vert = 12.8 V ou full (donc plein)
Il me semble que sur le CBE le rouge est l'alarme, l'orange la charge et le vert la batterie est chargée .
http://abnice.free.fr/Telechargement/R% ... %20CBE.pdf

UN ou DEUX panneaux solaires :

Panneau solaire de 75watt me semble trop juste, est il préférable d’installer un 2éme panneau de 75watts ou d’installer un seul de 110watts.
Le mieux si tu as de la place, un deuxième panneaux de 75w, s'il y a une ombre ou une feuille sur un, l'autre produira toujours le max qu'il peut. Il vaut mieux un seul régulateur de charge avec deux panneaux pour éviter les conflits sur une même batterie.

Prix de l’installation :

En moyenne j'ai vu les prix varier de 1200 à 1500 euros pour 75 w à 100 watts.
si l'on ajoute le prix du panneau + 1 batterie supplémentaire environ 400 euros installée avec coupleur séparateur on se rapproche de producteur d'énergie embarquée type Gasperini, voir aussi les promotions sur les piles.
Vivement que les constructeurs montent ces systèmes de série ce qui devrait en faire baisser le coût.

Collage du support :

Dans le kit il y avait la cartouche de colle (polyflex-mm) et un petit flacon marquer sika activator qui correspond vue la notice au primaire d'adhérence 250, ma question est comment utilisé le primaire d'adhérence (sika activator).
Ponçage pour rayer les surfaces, nettoyage, attente 10mn, appliquer le primaire d'adhérence, attendre 10mn, coller au sika 252 et lisser au liquide vaisselle.

Panneau solaire et Réfrigérateur :

Un frigo nécessite en gros une puissance électrique de 150 à 200W. Un panneau solaire va délivrer au mieux une centaine de watts et quand il est éclairé par le soleil.
bilan : un panneau solaire ne peut assurer les besoins énergétiques d'un frigo.

Panneaux solaires souples :

http://www.solariflex.com/solariflex/fl ... p-224.html
http://www.terrasource.info/raccordes.html

Evaluer le besoin en puissance de son panneau solaire :

Voici comment on peut résoudre ce problème:
1-Détermination de la consommation électrique journalière
Relever la puissance en Watt de chaque consommateur sur sa plaque de baptême. Multiplier la valeur notée par le nombre d'heures d'utilisation journalière.
Exemple :
en situation estivale :
TV 30W pendant 3 heures soit (30 X 3) 90Wh
éclairage 4 points lumineux de 10W unitaire pendant 2 heures soit (10 x 4 x 2) 80Wh
récepteur numérique 20W pendant 3 heures soit (20 x 3) 60Wh
pompes a eau 1 de 36W pendant .5 heure soit (36 x .5) 18Wh
frigo a compression 40W pendant 12 heures soit (40 x 12) 480Wh
notebook 80W pendant 2 heures soit (80 x 2) 160Wh
et ainsi de suite.
NB : en situation hivernale il faut ajouter la consommation journalière d'énergie du chauffage qui dans le cas par exemple d'un Truma C4002 s'élève en moyenne a 375Wh.

Voir ces calculateurs :
http://www.varta-automotive.fr/index.php?id=54&L=7
ou
http://www.lifelinebatteries.com/rvsizing.php

2-Détermination de la production électrique
Additionner tous les Wh trouves.
Dans l'exemple précédent (hors hiver) :
90 + 80 + 60 + 18 + 480 + 160 = 888Wh
Ceci représente l'énergie que devra fournir le système de production d'énergie aux ou a la batterie.
Supposons que ce systeme de production d'énergie ne soit constitue que de panneaux solaires monocristallins. Les panneaux monocristallins ont un meilleur rendement que les panneaux polycristallins par faible intensité lumineuse. A puissance égale un monocristallin produit plus d'énergie journalière qu'un poly cristallin. Avec un panneau polycristallin il faut donc choisir une puissance supérieure autrement dit une surface plus grande pour obtenir la même quantité d'énergie journellement. Donc pour que le panneau polycristallin soit financièrement plus intéressant il faut qu’à quantité d'énergie fournie journellement il soit moins cher.
Les calculs suivant sont faits pour la période estivale. (En période hivernale les capacités de production étant trois fois moindres qu'en été il faudrait trois plus de surface de panneaux qu'en été! En hiver il faut donc éliminer la solution réfrigérateur a compression & faire fonctionner la ventilation du chauffage avec parcimonie ou avoir une source extérieure 230V).
Dans l'Europe du Nord un panneau à plat de 100W fournit ~300Wh. Il faut donc installer 888 / 300 * 100 = 296W soit quatre panneaux de 80W.
Dans l'Europe du Sud un panneau à plat de 100W fournit ~420Wh. Il faut donc installer 888 / 420 * 100 = 211W soit trois panneaux de 80W.

En Afrique un panneau à plat de 100W fournit ~600Wh. Il faut donc installer 888 / 600 * 100 = 148W soit deux panneaux de 80W.
Nota : un panneau de 80Wp a une masse d'environ 8kg.
Si l'on veut utiliser un GE en lieu & place des panneaux il faudra prévoir un GE de 900W qui devra fonctionner pendant 11h (courant fourni 8A)
Si l'on choisit une combinaison panneaux solaires & GE ou pile a combustible, une pile de capacité 600Wh/jour suffira ou en prévision des jours sans soleil une pile de 1200Wh. De même un GE de 900W suffira. Il permettra en outre de faire du bon café avec une cafetière de 800W!

3-Détermination du stockage de l'énergie électrique
Choix de la batterie
A mon avis il faut choisir des batteries type VRLA (valve regulated lead acid) a décharge profonde type gel ou mieux comme l'offre Mercedes AGM (absorbent glass mat) plutôt qu'a électrolyte liquide pour ne pas avoir a être préoccupe par la surveillance du niveau de l’électrolyte. Cette technologie utilise entre les plaques de plomb de la batterie une fine feuille de fibre de boron-silicate. Cette fine feuille est imbibée d'électrolyte (70 % d'eau et 30 % d'acide).
Voici un résume des avantages des batteries AGM en comparaison avec les batteries acide-plomb conventionnelles :
pas d'entretien, étanches
pas de dégagement gazeux, résistantes aux chocs.
Autodécharge faible 1 à 3 % par mois (contrairement à une batterie normale acide plomb qui se décharge très vite si on ne l'utilise pas un certain temps).
durée de vie accrue donc prix d'achat rentabilisé sur la durée sans compter le gain de performance.
comme l'électrolyte est imbibée dans la fibre elle ne peut pas couler même en cas de bris du boitier de la batterie; par ce fait même le transport en est beaucoup plus aisé et sans danger. N'ayant pas de liquide, les AGM sont très peu sensibles (voir ci-après) aux effets dommageables du gel.

Pour en savoir plus sur les batteries AGM lire :
http://www.solairedesign.com/techbatterie.htm
ou
http://www.varta-automotive.com/fre/c.. ... s/agm.html

En effet ces batteries de service se trouvent généralement dans les emménagements. Or les batteries a électrolyte liquide dégagent de l'hydrogène durant la charge & hydrogène = Hinderburg = risque d'incendie! Pour limiter ce risque il faudrait les mettre dans des bacs étanches avec dégagement d'air extérieur ce qui n'est pas toujours possible. D'ou l'intérêt des batteries AGM dont les bacs sont étanches. Les batteries VRLA ont une durée de vie bien supérieure aux batteries a électrolyte liquide & sont moins sujettes notamment pour les batteries AGM a la mort subite ce qui est appréciable pour les voyages au long cours. Certains préfèrent quand même choisir une batterie de démarrage plutôt qu'une batterie a décharge profonde pour des raisons financières pensant faire des économies. Je leur rappelle simplement qu'une batterie de démarrage est prévue pour fonctionner entre 100% & 80% pour une durée de vie de 500 cycles dans ces conditions & qu'en fait ce nombre de cycles sera réduit car elle fonctionnera en général entre 50% & 80% pour les raisons expliquées ci-après & qu'en cas de décharge profonde elle est pratiquement irrémédiablement perdue tandis qu'une batterie a décharge profonde est prévue pour fonctionner entre 100% & 50% pour une durée de vie de 1000 cycles dans ces conditions & peut subir une décharge de 80% sans dommage. C'est la raison pour laquelle on dit qu'une batterie de 100Ah à décharge profonde à une capacité supérieure a une batterie de démarrage de même capacité théorique. Une batterie à décharge profonde de 100Ah a une capacité theorique disponible de 50Ah tandis que la batterie de démarrage a une capacité disponible de 20Ah. Donc en cas de choix d'une batterie de démarrage au lieu d'une batterie gel ou AGM on devra choisir une batterie d'une capacité deux fois & demi supérieure. En outre la batterie à décharge profonde pourra fournir au cours de sa durée de vie deux fois plus d'Ampères-heures qu'une batterie de démarrage. Au total pour que le cout de la batterie de démarrage soit financièrement plus intéressante qu'une batterie gel ou AGM elle devra être cinq fois moins chère.
Il faut d'abord transformer les Wh en Ah. Sachant que W = V x A, 888Wh valent 888 / 12 = 74Ah. C'est ce que la ou les batteries de servitude devront donc être capables de restituées journellement.
Pour des raisons pratiques notamment le temps nécessaire pour exécuter la phase absorption d'une charge, ainsi que la qualité du régulateur de l’alternateur, une batterie de servitude (contrairement a la batterie moteur) est rarement chargée à plus de 80% de sa capacité théorique. C'est pourquoi il faut prendre le temps de faire une charge complète (dite charge d’égalisation avec un courant égal a 5% de la capacité de la batterie en Ah) au moins une fois par mois pour limiter la sulfation (pour les voyages au long cours un GE de 200W suffit pour réaliser ce complément de charge; l'alternateur moteur ne permet pas de réaliser cette phase d'égalisation sur les batteries de servitude car sa régulation n'est pas prévue pour sauf si la charge des batteries de servitude se fait par un chargeur cellule a entrée DC a régulation adéquate). La meilleure façon de s’assurer qu’une batterie étanche VRLA est vraiment chargée à 100% (aucun accès a la mesure de la densité de chaque élément), est de suivre le courant de charge pendant la phase d'absorption (il faut donc une installation avec un ampèremètre sur chaque sortie du chargeur ou posséder une pince ampérométrique). Le courant de charge doit diminuer continuellement et se stabiliser par la suite : cela indique que la transformation chimique de la masse active est accomplie et que la batterie est complètement chargée. On considère que si le courant se stabilise pendant une heure la batterie est chargée. (Pour faire une mesure de tension après la fin de charge il faut s'assurer que la batterie ne débite pas & attendre au moins cinq heures & souvent plus avant d'avoir une mesure valable)

Voici un tableau qui donne les états de charge d'une batterie en fonction de son type :
Charge Voltage batterie à électrolyte liquide
100% 12,7V
90% 12,6V
80% 12,5V
70% 12,4V
60% 12,3V
50% 12,2V
40% 12,1V

Charge Voltage batterie à électrolyte gélifiée
100% 12,80V
90% 12,72V
80% 12,64V
70% 12,56V
60% 12,48V
50% 12,40V
40% 12,32V

Une batterie a décharge profonde ne doit pas être vidée en dessous de 50% de sa capacité théorique car au-delà de 50% le nombre de cycles possibles charge-décharge diminue drastiquement bien qu'on puisse occasionnellement descendre jusqu'a 20% sans l'endommager. A titre d'exemple une batterie capable de 1000 cycles décharge-charge si le DOD (depth of discharge) est limite a 50% tombera a 300 cycles si le DOD est de 80%. De même le courant de décharge ne devra pas dépasser C / 20 (capacité de la batterie en Ampères/heure divise par vingt). Donc on dispose de 80% moins 50%, soit 30% de sa capacité pour les besoins quotidiens. Arrondissons à 1/3. La batterie doit donc avoir une capacité « C » de « 3 fois N » Ah, soit 74 x 3 = 222 Ah pour notre exemple. Il sera probablement préférable de choisir deux batteries de 110Ah ou la capacité disponible sur le marche qui se rapproche le plus de cette valeur calculée valeur à choisir préférablement par excès. Les raisons pour choisir deux batteries sont dues d'une part à la capacité massique des batteries : ~2.9kg/Ah. Donc une batterie de 222Ah pèse 222 / 2.9 = ~77kg! D'autre part pour des raisons de sécurité si l'une des deux batteries s'effondre on peut espérer que la seconde reste encore disponible. Bien entendu si ces considérations ne sont pas un problème une seule batterie peut se relever plus économique notamment du cote régulation.

En conclusion un motor-home standard sans réfrigérateur a compression a besoin d'une batterie de 120Ah @ 20h & celui équipe d'un réfrigérateur a compression de deux batteries de 120AH @ 20h.

Si l'on ne veut pas avoir de problèmes avec ses batteries il ne faut jamais les faire fonctionner en parallèle. Cela veut dire que les batteries doivent être montées de telle sorte que lorsque l'une d'entre elles se décharge plus vite que les autres ces dernières ne doivent pas pouvoir contribuer a la recharge de la batterie la plus faible. Si cette condition n'est pas réalisée lorsque les batteries commencent à vieillir il y aura en permanence un échange d'énergie entre les batteries et cela accélérera leur vieillissement et explique pourquoi dans certaines installations il faut remplacer les batteries a des fréquences anormales. Cet échange d'énergie explique pourquoi même en l'absence de consommateurs on peut retrouver ces batteries déchargées plus vite que ce que le phénomène naturel d'autodécharge aurait produit si elles n'ont pas été isolées par l'intermédiaire de coupe-batteries. Cela sera d'autant plus vrai que les batteries sont de types différents, batterie moteur du type démarrage et batteries auxiliaires du type a décharge profonde. La raison de ces transferts d'énergie résulte du fait que deux batteries même rigoureusement identiques au sens de même marque, type, âge, capacité, n'ont jamais exactement les mêmes résistances internes & que celles-ci divergent de plus en plus avec le temps. Cela se traduit concrètement par le fait que le résultat de la mise en parallèle de deux batteries identiques ne double pas la capacité utilisable. Par exemple deux batteries de 100Ah en parallèle ne donneront pas une capacité résultante de 200Ah mais seulement de 160 à 170Ah même neuves. En outre si au cours de la charge les batteries sont en parallèle l'une des deux batteries sera chargée éventuellement a 100% & la seconde peut être a 70% ce qui accélérera encore le phénomène de transfert d'énergie entre les deux batteries & a son tour accélera le vieillisement & le dépérissement des deux batteries. De plus ce sera toujours la même batterie qui sera chargée à 100% ou a 70%. La batterie chargée a 70% ne sera donc jamais correctement desulfatee ce qui aussi accélerera le phénomène de vieillisement & de transfert néfaste d'énergie entre les deux batteries.
Dans le cas de figure considère on devra affecter l'une des deux batteries aux besoins des emménagements et l'autre au frigo, les deux batteries étant interchangeables. Un jeu de commutateurs permet d’affecter chaque batterie à l’une ou l’autre des charges ou à toutes les charges en cas de défaillance de l’une des deux ou de les isoler. En outre la batterie de démarrage sera câblée de telle sorte qu'elle ne puisse jamais alimenter les emménagements
Pour la charge : a partir des panneaux solaires par l'intermédiaire de régulateurs type PWM (pulse width modulation) STECA ou autres & d'un jeu de commutateurs permettant d’affecter chaque panneau a une batterie ou les deux panneaux a l'une ou l’autre des batteries + a partir de l'alternateur par l'intermédiaire de répartiteurs de charge sans chute de tension (MasterVolt, SurePower, Drifgate, Victron,....) ou (meilleure solution) a partir de l'alternateur + convertisseur 12V/230V + chargeur a sorties multiples avec sondes de compensation de température & de tension (Victron Phoenix, Mastervolt Ivosmart) ou terre avec commutateur automatique terre/convertisseur.

Voir le témoignage de Maxip ici :
http://www.aidecampingcar.com/forumO/vi ... c8b34fcbd1
ou de Lamrod ici :
http://users.skynet.be/lamrod/Dossier/c ... teries.htm
ou encore :
http://www.voilelec.com/notes/ener_bat.php
Pour plus d'information récupérer le livre "Energie sans limites" de chez Victron :
http://www.victronenergy.fr/TechnicalIn ... imites.pdf


Et bien entendu toutes les autres fiches sur le site
http://www.campingcar-bricoloisirs.net/bricolage.php


Amicalement Jean-Pierre
"Bien sur que je peux admettre que j'ai tort....
Enfin, j'imagine, vu que c'est encore jamais arrivé !!!"

BOYCOTTONS CAMPING-CAR PARK, dont l'objectif est de restreindre notre liberté de stationnement

Avatar du membre
bengali
grand routard
grand routard
Messages : 282
Enregistré le : mer. 28 nov., 2007 13:10
Localisation : 13

Message non lu par bengali » dim. 24 mai, 2009 9:24

bjr

que de choses intéressantes et quel travail de recherches de documentations
c est a lire et a relire pour bien cerner le problème

merci encore a plus


a perte de vue, la route est sans fin
où que l'on se trouve, le rêve est plus loin
avec notre Eriba Van
aire privé- 1 CC

Membre FFACCC-UCCF

Avatar du membre
pitch72
grand routard
grand routard
Messages : 492
Enregistré le : mar. 16 janv., 2007 22:12
votre campingcar : Rapido 9000 dfh 2016
Localisation : 72 ( Pays de la Loire) Nord Sarthe

Message non lu par pitch72 » dim. 24 mai, 2009 9:57

:D Salutatous;
Super boulot, beaucoups d'infos, franchement même le dimanche je m'instruit en me connectant sur le forum. :cle
A+ PITCH72 :wink:


VIVE LA LIBERTÉ EN BALADE SUR LES ROUTES
Camping-car intégral Rapido

Gaelyse
Messages : 5
Enregistré le : mer. 14 avr., 2010 22:24
votre campingcar : Hymer Tramp
Localisation : Bretagne

Re: FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par Gaelyse » dim. 13 mars, 2011 23:01

Merci
c'est SUPER complet !! ;)



christineB
Messages : 3
Enregistré le : sam. 03 sept., 2011 16:32
votre campingcar : chalenger
Localisation : gard

Re: FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par christineB » sam. 03 sept., 2011 16:49

Bonjour ,
Voila je vient d'acheté mon premier camping car il est de 1993 c'est un chalenger 380 sr .
Il a des fuites d'eau qui proviennes de dessous le panneau solaire . Comment décoller le panneau qui est coller sur des plots ? afin de pouvoir atteindre cette partie du toit .
Merci de vos conseils



Avatar du membre
basto81
grand routard
grand routard
Messages : 2074
Enregistré le : sam. 20 déc., 2008 13:34
votre campingcar : frankia
Localisation : tarn

Re: FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par basto81 » sam. 03 sept., 2011 18:09

christineB a écrit :Bonjour ,
Voila je vient d'acheté mon premier camping car il est de 1993 c'est un chalenger 380 sr .
Il a des fuites d'eau qui proviennes de dessous le panneau solaire . Comment décoller le panneau qui est coller sur des plots ? afin de pouvoir atteindre cette partie du toit .
Merci de vos conseils

la fuite est ou sous le panneaux ou sous les support :shock: car normalement tu peu sortir le panneaux de sur les socles , il y a des vis dans le cadre ;)



christineB
Messages : 3
Enregistré le : sam. 03 sept., 2011 16:32
votre campingcar : chalenger
Localisation : gard

Re: FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par christineB » lun. 05 sept., 2011 11:38

Merci pour cette réponse !
Désolée pour cette nouvelle question qui peut sembler stupide .
Comment enlever le cadre du panneaux ? celui ci est trés fin et semble aussi coller sur le panneaux .
Bonne journée



christineB
Messages : 3
Enregistré le : sam. 03 sept., 2011 16:32
votre campingcar : chalenger
Localisation : gard

Re: FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par christineB » mar. 06 sept., 2011 18:43

Les fuites proviennent de dessous le panneaux



CATETPAT
Messages : 6
Enregistré le : dim. 13 nov., 2011 19:24
votre campingcar : SANS

Re: FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par CATETPAT » dim. 28 avr., 2013 19:37

super boulot en effet . question subsidiaire : j ai un panneau sur mon CC . je vois bien qu il est branché (lumiere rouge) , qu il est actif (lumière orange) mais jamais qu il charge la batterie (lumiere verte) . a partir de quelle niveau de charge batterie le panneau se met il a la recharger ? merci de vos infos .



Avatar du membre
bricoleur315
grand routard
grand routard
Messages : 1839
Enregistré le : sam. 14 mars, 2009 2:46
votre campingcar : Rapido 7099C
Localisation : Haute Normandie

Re: FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par bricoleur315 » dim. 28 avr., 2013 20:21

CATETPAT a écrit :super boulot en effet . question subsidiaire : j ai un panneau sur mon CC . je vois bien qu il est branché (lumiere rouge) , qu il est actif (lumière orange) mais jamais qu il charge la batterie (lumiere verte) . a partir de quelle niveau de charge batterie le panneau se met il a la recharger ? merci de vos infos .
Bonsoir,
il devrait passer aux alentours de 13,5 volts.
:h


@+Image
BOYCOTTONS CAMPING-CAR PARK, dont l'objectif est de restreindre notre liberté de stationnement

"Ne marche jamais sur le chemin tracé, Car il ne te mène que là où d’autres sont allés."
(Alexander Graham Bell)

CATETPAT
Messages : 6
Enregistré le : dim. 13 nov., 2011 19:24
votre campingcar : SANS

Re: FAQ Panneaux Solaires

Message non lu par CATETPAT » mar. 30 avr., 2013 20:41

OK merci de l info . je verifierais , juste pour etre certain qu il fonctionne bien .





Répondre

Retourner vers « panneaux solaires »