seefeld in tyrolvoyage en autriche en 2007
Programme TV

Campingcar Loisirs et Bricolage




joyeux noël

Vos Récits , reportages

images diverses du reportage

Axs et Jéromeété 2003

L'italie 2003

Domi m'a transmis ton message. Voici qqes infos qui pourront peut être te servir pour ton site internet, malheureusement apres qqes mois ,on oublie les détails.
Voyage d'un mois en Italie en trafic aménagé sans jmais utilisé de camping. Pour les grdes villes comme Rome et Venise ns ns sommes garés à environ 10 kms du centre. Pour nos déplacements nous avons ensuite pris nos vélos, très pratique et rapide.
Nous avons bcp apprécié la côte méditerranéenne ( mais bcp de circulation, donc nous avons dû prendre l'autoroute, bcp moins chère qu'en France) et la côte adriatique ( pratique car douches gratuites sur les plages. Villes préférées , bien sur Rome , Venise, Pise, Florence, San Giminiano, Sienne, Todi, Assise, les lacs du nord de l'Italie. La campagne Toscane est superbe.

Destination que nous conseillons à tous.

Derniérement petite ballade ds la Venise verte près de Niort, 2 sites intéressants Arçay et Coulon. Sympa en ce moment car sans touristes.

Axs et Jérome.

emoticon

Envoi de Géraldine 18/09/2004

images diverses du reportage images diverses du reportage
images diverses du reportage images diverses du reportage

emoticon

L'ITALIE par Jean paul

images diverses du reportage

L'Italie ? Super , allez y , vous y reviendrez !

Je ne suis pas allé en Italie pour l'architecture , mais uniquement pour le soleil et la plage . C'est pourquoi je ne parle que de la côte .

En Italie , le camping car est presque roi . On en voit partout . on en rencontre de très vieux , preuve que les Italiens sont venus avant nous à ce mode de loisir . Et on voit aussi de très beaux et flambants neufs et il y a tous les intermédiaires .

Pour aller en Italie il y a en gros 4 possibilités :

1) Par la Suisse : Thonon , Evian , douane Suisse de St Gingolph , Martigny , col ou tunnel du Grand St Bernard . Beau paysage . Attention , les douaniers Suisses ne sourient pas tous les jours et peuvent être pinailleurs au possible . A la belle saison on peutéviter le tunnel et passer par le col . C'est magnifique . Attention , en haut il y a un poste de douane….avec un douanier Suisse !

2) Par le tunnel du Mont Blanc . Maintenant hyper sécurisé . Agréable . Ensuite prendre la direction Aoste et Milan , puis Parme pour aller au sud , ou Venise , Trieste .

3) Par le tunnel du Fréjus (par Chambéry , St Jean de Maurienne ) par l'autoroute . Sympa aussi . Après le tunnel , prendre direction Turin et Parme . Si vous allez sur Venise , remontez sur Milan . A Milan vous prendrez la direction de Venise .

Vous pouvezéviter le péage du tunnel du Fréjus en bifurquant par le col du Mont Cenis . Aucun problème , ca monte tout doux . La haut il y a un lac , café , chapelle , c'est pas mal .

4) Par Vintimille . Je n'y suis jamais passé .

En Italie , pour les grandes distances , prenez l'autoroute , pas la route . Les routes sont encombrées et on perd du temps . Les autoroutes Italiennes sont meilleur marché qu'en France . Elles sont un peu moins bien entretenues , c'est plus relaxe , des voitures s'arr êtent faire la pause

à l'ombre d'un pont , mais en fait elles roulent bien . Une différence essentielle avec les autoroutes françaises : les bretelles d'accès sont très courtes . Donc il faut bien viser et accélérer fort , sinon DANGER . Mais , différence avec la France ou chacun se démm … pour l'accès lorsque la circulation est dense , en Italie , lorsque cela est possible , ceux qui roulent sur la voie de droite s'écartent d'une voie à gauche pour laisser accéder plus facilement ceux qui entrent . Sinon , les véhicules de la voie de droite lèveront légèrement le pied pour faciliter l'accès à ceux qui entrent . Procédez de m ême quand c'est vous qui êtes sur l'autoroute .

Les français jugent que les Italiens roulent comme des fous . Je ne suis pas d'accord . Ils ont m ême des précautions qu'on n'a pas en France : en cas de ralentissement , ils n'hésitent pas à mettre les warnings quelques secondes pour avertir les véhicules qui suivent . Il est vrai qu'ils n'hésitent pas à circuler quelquefois sur la bande d'arr êt d'urgence . Mais j'y ai fait pas mal de kilomètres et je trouve qu'ils ne conduisent pas si mal et m ême plus prudemment que nous .

Un seul trucénervant : les possesseurs de voitures puissantes ont tendance à vouloir faire dégager tout le monde de la voie de gauche à coups d'appels de pharesénervés eténervants , comme si cette voieétait leur propriété exclusive .

Dans les stations services , fermez toutes les portes et fen êtres , saufévidemment celle du conducteur , il y a encore des pompistes malhonn êtes et cambrioleurs (ils s'y mettent à deux , pendant que l'un vous baratine devant , l'autre s'introduit par derrière ) . Mais en plusieurs milliers de kilomètres ça ne m'est arrivé qu'une fois , et il ont fait chou blanc malgré leur pièce de théatre ! Surveillez le compteur de la pompe de gasoil , mais , avec l'avènement de l'euro , un peu de vigilance suffit àéventer les grosses ruses des malhonn êtes de moins en moins nombreux . Evitez d'avoir à vous faire rendre la monnaie , sortez un billet de 20 ou 50 et demandez 20 ou 50 euros de gasoil . Ainsi , pas de ruse possible pour vous arnaquer . Mais généralement les Italiens du nord et de l'est sont honn êtes . Sinon suivez le pompiste au guichet pour récupérer la monnaie . J'ai discuté sur un parking avec un calabrais (un vrai !) marié à une française et habitant en France . Il s'est fait arnaquer un billet de 500 francs pour 200 francs de carburant . Lui-m ême pourtant , bien au courant des ruses de son pays , n'a pas pu récupérer sa monnaie malgré l'intervention de la police apparemment complice . Une autre fois , il a retrouvé sa voiture sur cales et à dû racheter ses 4 roues ! C'était dans la région Romaine …..

Sur la côte Méditerranéenne , un pompiste a laissé le gasoil vomir par terre parce que je n'avais pas accepté de faire nettoyer mon pare brise par son fils . Sur ce m ême côté , j'ai vu un camping car avec les vitres cassées . J'ai ressenti de l'insécurité et un manque total de sympathie . Les parkingsétaient plutôt sales . Les villes sont surchargées , j'ai cherché un camping , j'aiété déçu , surchargés ,éloignés de la mer , sales . Je ne suis pas rentré dans Rome , à l'entrée de la ville , j'ai pris l'autoroute à gauche direction Pescara . Je n'ai finalement trouvé aucun intér êt à passer par ce côté et je n'y reviendrai pas . Si vous avez un avis différent , ça serait intéressant .

Tout le monde sait que pour visiter Rome , il faut impérativement aller dans un camping surveillé . Cherchez sur le net , il doit y en avoir un , soit dans le presque centre , soit dans la périphérie immédiate . Prendre les transports en commun . Attention aux vols . Ne transportez rien de valeur dans votre véhicule ou laissez un gardien . M êmes précautions pour ce que vous avez sur vous . Argent caché près du corps , pas de bijoux , pas de Rolex , appareil photo discret , bien accroché avec une dragonne solide . Franchement , il faut être inconscient pour emporter des objets de valeur en vacances , m ême en France .

Quand à Naples ….. vous nous raconterez au retour ! En voiture , certitude absolue de cambriolage si vous la laissez sur un parking . A la limite , vous avez m ême intér êt à la laisser vide et ouverte et à emporter les roues et les sièges avec vous dans une brouette ! A Naples , il est normal de voler les touristes , ça fait partie du folklore local . Vous pouvez toujours la garer devant un commerçant du quartier , il ne verra rien ! Bien sur , idem pour un C.C. . Une dame retraitée qui a fait plusieurs fois le tour de l'Italie en solitaire m'a dit que pour visiter Naples , il faut aller au camping de Pozzuoli (semble-t-il sécurisé) et prendre les transports en commun . Peu d'argent sur soi , pas de fringues de luxe ,toujours pas de bijoux , une montre de 4 sous . Si vous ne voulez pas courir trop de risques , il vaudrait mieux aller visiter la kasbah d'Alger ! Vous ne pouvez pas imaginer les ruses que les Napos déploient pour dévaliser les touristes !

Précision : tout ceci est ce que j'ai lu et ce qu'on m'a dit . Je n'y suis jamais allé ( à Naples !) . Par contre tous mes copains naïfs qui y sont passés en voiture se sont faits cambrioler .
Il est certain que toute la gent voleuse et arnaqueuse se concentre sur ce côté de l'Italie , et plus particulièrement à Naples .

Anecdote : dans un camping après Vieste , le boucher du campingétait en discussion animée avec 2 individus qui lui cassaient les pieds . Quand ils ontété partis , comme on se connaissait bien et qu'il adore parler français , il m' a dit l'air méprisant : « Napoletanos !!!! C'est comme en Frrrance Marrrrzeille !!! » . J'aiéclaté de rire . C'était pas un compliment pour Marseille !

En contrepartie , je n'ai jamais eu aucun problème en Italie du Nord , à Milan , ni sur la côte Adriatique . La partie Adriatique est un régal .

Règle générale , au fur et à mesure qu'on descend vers le sud , les prix s'adoucissent .

Pour aller à Venise : on passe par Milan . On traverse le nord de Milan en suivant la direction Venise sans perdre sa direction , aucun changement d'autoroute . Un ou deux petits péages , c'est tout .

Réglons son compte à Trieste , c'est une ville que je ne connais que pour y être passé rapidement pour aller en Yougoslavie avant la guerre et en Croatie après la guerre . C'est une ville portuaire noire et triste que je n'ai pas aimée .

J'ai visité Venise deux fois . J'ai utilisé successivement deux solutions :

La première : je suis descendu en direction de CHIOGGIA (prononcer kiodjia) .Chioggia est à la limite sud de la lagune Vénitienne. C'est un petit Venise . Il n'y à pas de camping à Chioggia et impossible de stationner . Traverser Chioggia et suivre la direction Sotto Marina . Sotto Marina fait en fait partie de la m ême agglomération mais est située sur la côte Adriatique , un kilomètre plus loin . Nombreux campings à Sotto Marina . Le meilleur selon moi : « Grande Italia » . Il donne , comme tous les autres sur la plage . Certains , avec leur végétation sont plutot « bas de plafond » et peu pratiques pour nos véhicules . Et à Grande Italia on a les commerçants à disponibilité immédiate . Si je reviens à Sotto Marina , j'irai à Grande Italia . Tout le confort et sympa . Prix français moyen . Lisez bien : j'ai dit Français , je n'ai pas parlé de la côte d'Azur ! Je ne sais pas si on peut faire de l'itinérant dans cette région , cherchez vous me direz . Moi j'avais les enfants , itinérant exclu . A Sotto Marina , tout au long de la rue ou sont implantés les campings il y a des friteries qui font d'excellentes fritures de poisson , des petitesépiceries comme on n'en trouve plus chez nous , qui vous vendront du prosciutto (jambon) hmmmmm !!!! avec un petit vin italien , mamma mia !images diverses du reportageimages diverses du reportage

Vous reviendrez à pied à Chioggia qui est une jolie petite ville avec un très beau marché au poisson le matin , quelques canaux , le marché forain une ou deux fois par semaine et des pizzerias ou on vous vend la pizza à la part . Je puis vous assurer que d'une part , on n'a guère intér êt financièrement à faire à manger soi m ême et de plus , quand on a goûté à tout ça , on n'en n'a plus envie ! Par contre , j'ai été déçu par les restau italiens , plutôt chers et pas terribles .

A Venise , je n'ai jamais ressenti une quelconque insécurité , je n'ai jamais vu un pickpocket . Mis à part des joueurs de bonneteau qui se sont fait ramasser par la police . Incroyable , ils réussissaient à trouver des pigeons et à leur faucher tout leur argent ! Une autrichienne pleurait , ils lui avaient tout pris ! Hélas pour eux , les flics n'étaient pas loin , ils se sont retrouvés avec les bracelets ! Il faut croire qu'ilsétaient plus rusés au bonneteau que dans la surveillance et dans la fuite !

De Sotto Marina , pour aller à Venise , laissez votre véhicule à Grande Italia (je n'y ai pas d'action !) et allez à pied jusqu'au port de Chioggia , il faut un quart d'heure . Prendre le vaporetto qui va à Venise . Je crois qu'il doit y en avoir à partir de 6h30 le matin . Le vaporetto vous amène à l‘ile deimages diverses du reportage Pellestrina ou vous débarquez pour prendre un bus . Le bus vous amène à S.Maria ou vous prenez un autre vaporetto jusqu' à Alberoni , puis bus d'Alberoni au Lido . Bof , laissez vous guidez , suivez la foule , tout le monde y va ! Enfin du Lido à Venise , vaporetto . L'arrivée à Venise par l'entrée du Canal Grande (grand canal) est fabuleuse , ça vous prend aux tripes . Le vaporetto vous dépose place St Marc . Prenez un billet pour la journée . C'est pas cher et vous ferez autant de voyages en vaporetto que vous voudrez . Prenez un autre vaporetto qui vous amènera à la gare (je ne me rappelle plus du n ° mais vous trouverez bien !) . La remonté du Grand Canal , bordé de palais est fabuleuse . Ensuite depuis la gare , suivez la foule , vous redescendrez jusqu' à St Marc . Achetez un plan et perdez vous dans Venise . Un régal . Vous pouvez aussi à la gare traverser le grand canal par le pont face à la gare (je ne me rappelle plus de son nom) et aller musarder dans le marché de l'autre côté . J'ai visité Venise comme un ignorant , je ne suis pas capable de vousénumérer les merveilles que j'ai côtoyées . Moi ce qui me plait c'est l'ambiance . Si vous y allez pour les palais , l'architecture , potassez avant , mais vous aurez plus vite fait de connaître paris à fond que Venise .images diverses du reportage

Si vous voulez faire un tour en gondole négociez fort , mais c'est très cher . Moi je me suis abstenu , je n'aime pas me faire arnaquer .

A Venise il y a un McDo . Si , si , la mauvaise bouffe est ici aussi ! Pas loin de la poste et du pont du Rialto . Préférez plutôt la pizza à la part , moëlleuse comme un oreiller , elle n'est pas chère .

Attention , ne revenez pas trop tard , le vaporetto pour Chioggia ne tourne pas la nuit , renseignez vous avant de le quitter à l'aller .

Evitez de prendre un billet pour visiter les Iles le premier jour (Murano , Burano , Torcello) , Vous n'aurez pas le temps . Réservez un jour spécialement pour ça .images diverses du reportage

Nous avions réussi à trouver une chambre à Venise pour passer deux jours . Propre avec douche . Environ 900 francs en aout pour 2 adultes et un enfant , j'étais assezétonné , ça m'a paru plus que raisonnable . Avec une patronne sympa et souriante . Mais cherchez la dès votre arrivée , le soir il sera trop tard .images diverses du reportage

Seconde solution : une autre fois , alors que nous revenions du sud , on s'est arr êté à Venise . Je me suis garé sur le parking Tronchetto . Suivre la signalisation . Il y a un côté voiture et un côté camping cars . Apparemment pas de problème de casse ou de cambriolage . Possibilité de vidange et de plein d'eau . Le point vidange est sale mais il a le mérite d'exister . C'était juste avant l'euro . J'avais payé 250 francs pour 24 heures . Onétait 6 dans le C.C. , ça fait moins cher que l'hôtel et on est moins tenu par les horaires de retour . De Tronchetto , le vaporetto vous amène à la gare , et l à vous commencez votre vadrouille .

J'ai aussi lu qu' à Mestre , il y a des possibilités de parking . Il y a aussi Fusina . Tout à proximité immédiate et desservi par le vaporetto .

De Chioggia vous pouvez repartir vers le sud par la route direction Ravenne , Rimini et reprendre l'autoroute à Rimini . Rimini est une grosse station balnéaire hyper organisée , mais parait-il très sympa .

J'ai constaté en descendant vers le sud par la route le long de la côte que les possibilité de faire de l'itinérant sont nombreuses . Il y a presque partout de la place en bord de plage , ne serait-ce que pour y stationner la journée , à condition d'arriver de bonne heure . La descente par la route est un plaisir si on n'est pas pressé . Dans une ville dont je ne me rappelle plus le nom , un plagiste à qui nous avions loué un fauteuil avec parasol pour la journée nous a dit « Vous pouvez rester l à , en bord de rue tant que vous voulez , la police ne dit rien . Changez seulement un peu de place de temps en temps. » . En fait onétait garé sur le terre plein central . Sans problème . Ailleurs on s'est garé pour la nuit en bord de mer mais dans les rues adjacentes parmi une flopée de C.C. . Les Italiens s'en fichent , les commerces vivent de ça ! Bien sûr , il faut respecter les règles habituelles de propreté et de respect des autres . Les Italiens du Nord et de l'est sont des gens très propres et très respectueux .

Après Ancone , si vous avez envie de faire une halte et de vous baigner , sortez à Loretto . Allez à Porto Recanati , sur la route de bord de mer , direction Numana , non seulement les plages sont belles , les campings accueillants et vous pourrez sans problème passer la nuit en itinérant , mais il y a une aire municipale sympa ou on peut rester 4 ou 5 jours pour 8 euros la nuit quelque soit le nombre de voyageurs , avec aire de vidange très propre , eau , douche . Toutes les commodités à portée immédiate . J'y passe à chaque fois tellement c'est sympa .

Ensuite , selon votre temps disponible , route ou autoroute direction Pescara , Foggia .

N'hésitez pas à sortir de l'autoroute à Termoli et allez faire un tour sur le promontoire de Gargano . C'est un promontoire crayeux dont la formation remonte à 10 millions d'années pour ceux que cela intéresse . Rodi Garganico , Peschici , Vieste . Vieste compte de nombreux campings ,mais a un problème d'approvisionnement d'eau . Et beaucoup trop de touristes . Surchargé . Mais on peut y rester qq jours pour visiter , c'est pas mal . Voir la grotte marine , la vieille ville typique .

Repartir de Vieste direction Manfredonnia . Après la Testa Del Gargano , arr êtez vous au second (et dernier) camping sur la gauche , « Baia di Campi » dit aussi Cala Campi . Il est situé à gauche , 50 mètres avant une route qui part à gauche faire un tour vers la corniche , voisin avec un complexe hôtelier neuf , totalement abandonné , argent gaspillé de la communauté européenne semble-t-il .

Baïa di Campi est un camping des plus sympa , les pieds dans l'eau claire , face à deux ilots crayeux . Il y a beaucoup de parties ombragées . Tout le confort ,épicerie , restau ,pizzeria ,images diverses du reportage douches , vidanges , prisesélectriques , etc… Le patron de la pizzeria parle un français impeccable , le boucher-fromager-boulanger de l'épicerie lui aussi (c'est lui qui n'aime pas les « Napoletano » ! ) .

Le patron de la pizzeria est venu une fois nous apporter les pizzas sur la plage (on ne lui en avait évidemment pas demandé autant !) et comme on n'avait pas d'argent sur nous , il nous a dit « Plus tard … » . Essayez donc ça sur la côte d'Azur ….

La m ême aventure nousétait arrivée à Milan ou nousétions allé pour affaires : le soir tard avant de rentrer à l'hôtel on a mangé des pizzas dans un bar-restau . Le patron sur le point de fermer a accepté de rallonger un peu pour nous servir à manger . Au moment de payer il y avait un problème de monnaie . Il nous a dit « Domani , domani …. » . Le lendemain c'était le jour de congé , ilétait fermé . Le surlendemain , il ne se rappelait plus à combien se montait l'addition , il nous a fait confiance et a encaissé le prix qu'on lui indiquait . Malhonn êtes les Italiens ?

En contrepartie (il y a des exceptions et des voyous partout , j'en connais dans mon quartier ) , le patron de l'hôtel a « oublié » de nous rendre nos passeports à notre départ . On s'en est aperçu lorsqu'onétait en France . Téléphones , courriers , des promesses , des promesses , pas de passeports . Il a fallu qu'un employé du consulat de France passe personnellement les récupérer et nous les transmette par le courrier diplomatique . Ca se revend cher un passeport et l'hôtelier avait une t ête de voyou Calabrais ! On en trouve partout . Tout voyage est une petite aventure ! Rassurez vous , au cas ou vous oseriez la question , mis à part des petites magouilles de ce genre , la maffia Calabraise ne s'intéresse pas du tout aux touristes , on ne risque rien de ce côté-l à !

Après ce petitécart sur les anecdotes , revenons à Baïa di Campi . Les places sur le camping sont quasi libres . On vous en attribuera une à votre arrivée mais vous pourrez vous déplacer quand une place convoitée en bord de mer se libère ! Aucun marquage d'emplacements , mais il y a bornesélectriques et des robinets .

Louez un pédalo et allez faire le tour des grottes marines environnantes , c'estépoustouflant .

D'une façon générale , le promontoire de Gargano est exceptionnel .

Nous avions payé 400 euros env. pour 3 semaines .

Pour repartir , on peutévidemment faire demi tour , repartir par l à ou on est venu , et reprendre la route par Vieste en sens inverse . Ca serait dommage , partez plutôt en bord de mer direction Manfredonnia , en prenant la première route à gauche 20 mètres après la sortie du camping , vous ne regretterez pas . Route sinueuse en bord de mer avec de magnifiques vues plongeantes .

images diverses du reportage

Si vous allez plus bas , reprenez l'autoroute , après Manfredonnia car ensuite le paysage est nul . Je ne suis jamais allé beaucoup plus bas , Déçu par le paysage , je suis remonté en reprenant l'autoroute à Foggia direction la France avec la traditionnelle halte à Porto Recanati ! Mais ce que j'ai lu sur Gallipoli en passant par Brindisi et Lecce me semble prometteur . Gallipoli est une petite ville magnifique et la plage superbe . Ca sera ma prochaine destination . Et puis si ça ne me convient pas , je serai vite remonté à Baïa Di Campi !

En Italie vous rencontrerez peu de Français , pas mal d'Allemands et bien sûr des Italiens . Je répète , de ce côté de l'Italie , je n'ai ressenti aucune insécurité . Les gens sont honn êtes , sympa , accueillants , commerçants . Rien à voir avec la France ou on vous presse le citron au maximum en souriant le moins possible .

L'été si on décide de passer la nuit sur une aire d'autoroute , ce qui est tout de m ême préférable , s'arr êter pas trop tard pour avoir une place .

En ce qui me concerne , sur les parkings , toutes portes et baies fermées , aération par les lanterneaux , je n'ai jamais eu de problèmes de… « gazage » . Sur les campings , on peut évidemment dormir en toutr tranquilité m ême porte ouverte , il y a une surveillance à l'entrée la nuit . J'ai l'impression que certains passent leur temps à craindre que le ciel ne leur tombe sur la t ête .

De mon expérience , il ressort que je ne reviendrai plus jamais sur la côte Méditerrannéenne de l'Italie , mais que je me sens bien de l'autre côté . Et il me semble que c'est dans le sud de la France que l'on court le plus de risque de se faire casser et cambrioler . Franchement , je ne comprend pas ceux qui vont sur la côte d'Azur chère et surchargée . Il n'y a pas ce genre de problèmes en Italie parce qu'il y a beaucoup de place .

J'ai habité plusieurs années aux sables d'Olonne , l'été le commissariat faisait le plein d'habitants ayantété cambriolés ! Et sur la plage des Sables d'Olonne ,évitez d'aller vous baigner en laissant votre sac sur la plage , vous risquez de ne pas le retrouver .

Alors question sécurité , cette partie de l'Italie est nettement mieux que chez nous .

Pour ce qui concerne la télé , les programmes Italiens sont quasi nuls . Pub par brouettées et le reste raz du bitume . Alors si vous êtes télé-dépendant , achetez une parabole ou profitez de l'aubaine pour commencer une désintoxication !

Pensez àéquiper votre porte vélo du carré zébré de rouge , et d'une chaine cadenassée . Achetez un gilet réflectorisé obligatoire en cas de panne sur l'autoroute et bien sûr un ou deux triangles de présignalisation .

Pour le téléphone , avant de partir , demandez à votre opérateur de faire la manip pour avoir la ligne en Italie . Rien d'autre à faire . C'est impressionnant , 50 mètres après la frontière , vous recevrez un mail de bienvenue ! Du moins c'est ce qui m'est arrivé . Et puis ce n'est pas très cher si on n'en n'abuse pas . Pour les cabines publiques , il faut acheter des cartes . Moi , je n'ai jamais pu faire fonctionner ma carte France Télécom . C'est du bidon , elle ne fonctionne pas et lorsqu'on tente de passer par l'opérateur , ça ne répond pas , il n'y a pas d'opérateur . Cette carte est une malhonn êteté à l'étranger . J'ai téléphoné à France Telecom , ils s'en foutent royalement .

Voici un fil pour trouver des renseignements : Campeggio

On en trouve d'autres en cherchant un peu . Ils sont en langue Italienne . Si on ne comprend pas tout , un petit dictionnaire à 3 sous sera d'un grand secours . Ne vous inquiétez pas trop , vous connaîtrez rapidement les mots qui permettent de survivre ! Et puis , beaucoup d'Italiens parlent un peu de « francése » ! Et vous apprendrez le langage des mains !!!!

Bonnes vacances , et venez apporter votre participation à ce petit récit , nous raconter vos aventures .

Jean-Paul


campingcar sympa , bricolage , loisirs créé le 31/01/2002 par rémy , revisité 20/08/15 , hébergé par celeonet statistiques awstats règles de confidentialité